Comment faire une peinture a la chaux

Comment faire une peinture à la chaux ?

Le badigeon à la chaux est apprécié pour son rendu velouteux authentique et esthétique. Il peut être appliqué en intérieur comme en extérieur. Vous trouverez sur le marché de la peinture à la chaux intérieure et de la peinture à la chaux extérieure.

La peinture à la chaux peut être utilisée sur enduit sec ou frais. Elle est simple à entretenir et son design est intemporel. Elle présente un rapport qualité/prix très compétitif. Chauler un mur est à la portée de tous.

Si vous envisagez faire un badigeonnage à la chaux, lissez attentivement ce guide jusqu’à la fin. Il vous expose les conseils et les astuces à suivre pour un chaulage réussi.

Comment réussir l’application de la peinture à la chaux ? Quelle est la recette du badigeon à la chaux ? Quelles sont les étapes pour peindre à la chaux ?

 

Faire son mélange peinture à la chaux soi même

 

Pour obtenir un badigeon à la chaux de qualité, il faut rigoureusement respecter la recette de la peinture à la chaux suggérée par les fabricants. On distingue la peinture à la chaux aérienne pour la décoration intérieure de votre logement et la peinture à la chaux hydraulique.

 

Composants d’une peinture à la chaux

D’une manière générale, la composition d’un bon badigeon à la chaux est :

  • La chaux :

Elle fait office de liant, sa granulométrie est très fine. Elle peut être en poudre ou en pâte dénommée chaux aérienne ou chaux hydraulique, respectivement. La seconde est obtenue en mélangeant la première avec de l’eau. Elle a l’avantage de ne pas être poussiéreuse, mais elle ne facilite pas le dosage des adjuvants et des pigments.

  • Agent humidifiant :

Son rôle est de faciliter et d’accélérer la pigmentation de la chaux. Dans la majorité des cas, quelques gouttes de liquide vaisselle peuvent faire l’affaire.

  • Pigments :

Les pigments sont d’origine naturelle ou synthétique. Vous avez l’embarras du choix. Choisissez bien en fonction de l’usage et des besoins. Il y en a quelques-uns qui sont résistants aux UV et donc plus adaptés pour l’extérieur.

  • Adjuvants :

D’une part, il y a les fixateurs qui, comme leur nom l’indique, aident à fixer les pigments de la chaux et améliorent sa prise. Certains sont naturels (le sel d’alun, la caséine pour peinture à la chaux, l’huile de lin, le latex, la gomme arabique ou encore la colle de peau de lapin) et d’autres sont synthétiques (la colle à tapisserie et liant acrylique).

D’autre part, il y a le fluidifiant qui apporte un effet satiné : le savon noir. Il est très important dans la conception du tadelakt.

  • Charges :

Les charges viennent alourdir la peinture chaux. Leur but est de la rendre plus onctueuse pour pouvoir réaliser un badigeonnage plus structuré. Ce sont la poudre de marbre, le carbonate de calcium, le Blanc de Meudon ou le talc.

  • Rétenteur d’eau et diluant :

Le méthylcellulose est un rétenteur d’eau qui permet de ralentir le temps de séchage de la pâte de chaux. Cela offre à celui qui l’applique un temps considérable pour faire ressortir les formes souhaitées et obtenir un résultat homogène.

Le principal diluant utilisé dans la fabrication de peinture à base de chaux est l’eau.

A noter : A l’origine, on parlait surtout de peinture à la chaux blanche du fait de la blancheur immaculée de la chaux. Mais avec le temps, des adjuvants et des pigments naturels pour chaux y ont été rajoutés pour donner un badigeon de couleur.

 

Dosage des composants de la peinture à la chaux

Pour la réalisation de 2,5 litres de badigeon à la chaux basique, il faut :

  • 1 Kg de chaux en poudre,
  • 50 Gr de caséine ou de sel d’alun,
  • 1 à 3 litres d’eau selon la consistance recherchée
  • 10 à 15 % (du poids du mélange) de colorant si d’origine naturelle ou 5 à 7 % si d’origine synthétique. Ce volume-là peut suffire pour plus ou moins 25 m2.

Avant d’appliquer la préparation, il faut la tester sur un support et vérifier si la teinte est vraiment comme vous le souhaitez. Le fait est que, souvent, la peinture de chaux perd environ 50 % de sa teinte initiale en séchant.

Remarque : Ajoutez les charges en fonction des besoins. Plus la pâte sera onctueuse et plus son rendement au m2 diminuera.

Pigments pour peinture a la chaux

Il existe plusieurs sortes de pigments pour chaux sur le marché. Vous y trouverez aussi bien des tons chauds (terre ou ocre) que des tons acidulés. N’oubliez pas de tester le mélange avant de l’appliquer pour vérifier si la teinte vous convient ou non. Cette dernière a, en effet, tendance à s’estomper lorsque le badigeon sèche.

 

La préparation du badigeon à la chaux

Le mélange d’un enduit à la chaux se fait dans un seau en plastique. Versez-y la poudre de chaux et le volume d’eau indiqué en premier. Remuez jusqu’à obtention d’une substance homogène. Après cela, diluez la caséine ou le sel d’alun dans un petit peu d’eau tiède (30 °C à peu près) et additionner cette solution à la précédente. Il ne reste plus qu’à rajouter les pigments en poudre et les charges suivant la teinte et la texture désirée.

Mélangez bien jusqu’à ce que les éléments secs soient complètement dissous et que la pâte soit bien lisse.

 

Comment peindre à la chaux ? Les étapes pour blanchir un mur

 

Peindre à la chaux requiert de la technique et le respect des étapes de préparation nécessaires. Aussi, pour mieux vous aider à répandre de la chaux, nous vous avons expliqué ci-dessous ce qu’il faut faire.

 

Outils nécessaires pour blancher à la chaux

Pour bien chauler son mur et plafond, il faut disposer de :

  • Une brosse à encoller rectangulaire dite brosse à badigeon ou un pinceau large en soie
  • Un pinceau fin et plat
  • Un platoir en inox
  • Une éponge
  • Un couteau à enduire
  • Un fouet, une spatule en bois ou un agitateur électrique
  • Un badigeon de chaux préparé
  • Une combinaison, un masque de protection, des lunettes et des gants.

 

Préparation des murs avant le chaulage

Pour optimiser l’adhérence et la durée de vie des enduits et badigeon de chaux, il faut que le support sur lequel ils vont être appliqués soit : assaini, fixé (non-farineux), aplani, légèrement humide et rugueuse. Pour parvenir à ces résultats, il faut réaliser un certain nombre de travaux.

Commencez par retirer l’ancien revêtement des murs (s’il y en a), réparez les fissures avec un enduit de rebouchage et nettoyer bien la surface à peindre. Ensuite, brossez les murs propres pour les rendre plus absorbants et dépoussiérez-les. Si des résidus persistent, lessivez vos murs.

Une fois séchés, testez leur porosité. Si le résultat est positif, appliquez une couche de sous-couche pour chaux. Sinon, arrosez les murs ou mouillez-les généreusement avec une éponge et de l’eau et attendez jusqu’au lendemain pour poursuivre les travaux.

 

Étape de pose pour la peinture à la chaux

La méthode de peinture à la chaux varie en fonction de l’effet escompté : badigeon simple ou brossé, patine ou lait de chaux, eau forte ou badigeon a fresco, badigeon frottassé fin et badigeon lissé ou ferré.

Dans tous les cas, il faut que la couche précédente soit complètement sèche avant d’appliquer la prochaine. Pour un meilleur résultat, nous vous conseillons de peindre sous une température comprise entre 10 et 18 °C.

  • Badigeon simple ou badigeon brossé

Il a un effet mat et son application se fait en 2 couches de texture différente à la brosse : une première couche composée de 1 volume d’ingrédients secs et de 2 volumes d’eau, et une seconde couche composée de 1 volume d’ingrédients secs et de 1 volume d’eau.

  • Patine ou lait de chaux

Il crée un effet de transparence et un jeu de nuances. Pour le réaliser, il faut appliquer deux couches de badigeon simple à couvrir par une troisième couche composée de 1 volume d’ingrédients secs et de 10 à 30 volumes d’eau. Cette dernière s’applique avec un spalter. Pour obtenir un beau rendu, il ne faut pas que le badigeon du dessous soit complètement recouvert.

  • Eau-forte ou badigeon a fresco

C’est la technique qu’il faut choisir si vous ne voulez pas avoir de surprise quant à la teinte finale de la peinture à la chaux. Comme précédemment, il faut réaliser 2 couches de badigeon simple qu’il faut laisser sécher 4 à 5 heures. Le tout est ensuite à recouvrir d’une couche d’eau de chaux colorée (1 volume de pigment pour 10 volumes d’eau de chaux) ou de cire colorée (glacis à l’huile de lin) au spalter.

  • Badigeon frottassé fin

Il s’agit ici d’un badigeon structuré, il faut rajouter de la charge au mélange basique. Il convient très bien aux supports pleins d’irrégularités. Vous l’obtiendrez en mélangeant 1 volume d’ingrédients secs, charge comprise, avec ½ à 1 volume d’eau. La pâte obtenue ne doit être ni trop dure, ni trop fluide.

Tartinez-là de bas en haut sur le support en question au moyen d’une taloche. Laissez sécher un petit peu et frottez délicatement la surface badigeonnée avec une éponge en effectuant des mouvements circulaires. Arrêtez-vous lorsque les grains de chaux sont bien apparents.

  • Badigeon lisse ou ferré

Ce dernier type de badigeon est celui qu’on rencontre partout dans les magasins de décoration. Pour le réaliser, il suffit d’aplatir un badigeon frottassé fin avec un platoir en inox de telle sorte à écraser les grains de chaux.

Si le badigeon frottassé fin a trop vite séché, trempez votre platoir dans un mélange d’eau et de savon noir avant de le passer sur les murs. Si vous souhaitez un rendu un peu plus brillant, vous pouvez lustrer votre badigeon avec de la cire, mais sachez que cela va foncer sa couleur.

 

Pour quel projet choisir la peinture à la chaux ?

 

La peinture à la chaux peut être réalisée dans le neuf ou en rénovation. Elle s’adapte à toutes les conditions et convient à toutes les pièces de la demeure : cuisine, chambre, salle de bain, salle de séjour. Elle peut agrémenter les murs (intérieurs et extérieurs) ainsi que les plafonds.

Si le chaulage ne vous a jamais tenté. Confiez votre projet à un professionnel. Remplissez notre formulaire ci-dessous et obtenez un devis gratuit. C’est sans engagement, vous n’êtes pas tenu de signer si les propositions ne vous conviennent pas.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *