Peinture pour facade

Choix de la peinture pour la façade extérieure

sLa façade est le mur extérieur de votre maison. Elle est la première chose qu’on voit lorsqu’on passe à côté d’un bâtiment. Une façade de maison en mauvaise état  renvoie une mauvaise image.

D’après les textes législatifs, un ravalement de façade est obligatoire tous les 10 ans. Avant cela, vous pouvez embellir la façade en la nettoyant ou repeignant. Peindre la façade permet de lui redonner son éclat et de mieux la protéger face aux aléas extérieures.

La peinture de façade extérieure n’est pas aussi simple. Il faut mettre en œuvre les bonnes techniques et surtout choisir la peinture extérieure adéquate. Un façadier sera plus habilité à la mise en peinture de votre façade.

Quelle peinture choisir pour peindre la façade extérieure ? Quelle couleur de peinture de façade faut-il utiliser ? Quelles sont les étapes de la mise en peinture d’une façade ? On vous dit tout.

 

Bien choisir la peinture à appliquer sur une façade

 

Il existe plusieurs types de peinture pour façade extérieure à savoir : la peinture acrylique, la peinture siloxane et la peinture pliolite ou hydropliolite. Leur choix ne se fait pas par hasard, il y a des règles à respecter selon l’état de votre façade et votre position géographique.

Pour déterminer la nature de la peinture à utiliser pour couvrir la façade extérieure d’une maison, il faut se référer à l’état de la façade en question et à l’environnement auquel elle est exposée.

 

Peinture acrylique pour les façades en bon état

La peinture acrylique est faite pour les façades lisses et en bon état quel que soit leur matériau constitutif. Elle peut être utilisée dans le neuf ou dans la rénovation. Elle se nettoie à l’eau, dispose d’une bonne capacité couvrante et est facile à appliquer. Son temps de séchage est plus rapide que celui des autres et elle dégage très peu d’odeur.

Ses inconvénients sont sa non-résistance aux intempéries et aux grandes variations de températures. C’est pour cette raison qu’il faut la privilégier pour les propriétés localisées dans une zone où les conditions climatiques sont clémentes.

Il y a aussi la peinture acrylique épaisse pour façade fissurée ou crépi à pointe.

A noter : Il y a ce qu’on appelle résine acrylique qui est plus économique, mais d’une qualité moins bonne.

 

Peinture siloxane pour les façades exposées à l’humidité

La peinture siloxane est faite pour les maisons situées en bord de mer ou exposées à un environnement rude : façade en bord de mer, humide, etc. Elle est appréciée pour sa haute résistance et sa capacité autonettoyante qui réduit la formation de mousses et l’encrassement de saletés. Elle convient à tout type de façade, mais ne peut être utilisée pour repeindre une façade déjà peinte.

 

Peinture pliolite pour les façades abîmées et poreuses

La peinture pliolite et la peinture hydropliolite conviennent à toutes les façades. Leur texture est assez fluide, elles ne peuvent donc convenir qu’aux murs lisses, sans aspérités. Elles constituent la meilleure solution pour peindre sur une ancienne couche de peinture non-abîmée. Elles sont faciles à entretenir, la première se nettoie au white-spirit et la seconde se lave à l’eau.

 

La peinture microporeuse : le meilleur choix lors d’un ravalement

On ne le sait pas pourtant les peintures siloxanes et pliolites sont tous deux des peintures dites microporeuses. Imperméable à l’eau et perméable à la vapeur d’eau, la peinture microporeuse protège la paroi des intempéries tout en évacuant la chaleur condensée. Enfin, elle réduit les problèmes d’humidité et les risques de cloquage de la peinture.

Pour toutes ces raisons, la peinture microporeuse est idéale pour la rénovation d’une façade extérieure.

 

Attention à la qualité de la peinture pour sa longévité

On le répète toujours, il est important de choisir une peinture façade de bonne qualité. Cela permet non seulement d’obtenir un beau rendu et une bonne tenue dans le temps, mais aussi un résultat optimal et durable.

Si vous avez des doutes par rapport au choix de la peinture ou si vous voulez lui confier votre projet, faites appel à un façadier. Remplissez notre formulaire et obtenez votre devis gratuit.

 

Choisir la couleur de la peinture de façade

 

Avant de choisir une couleur de peinture pour façade extérieure, il faut se référer au Plan Local d’Urbanisme ou PLU de la commune à laquelle la propriété est rattachée. Il se peut que la couleur souhaitée ne soit pas permise dans la région.

Dans le cas d’un logement en lotissement, il est obligatoire de demander l’accord du lotisseur avant de prendre une quelconque décision, et ce, que ce soit en termes de peinture ou de nuancier de peinture.

Pour finir, il ne faut pas oublier de déclarer les travaux à la mairie avant le début du chantier puisqu’ils portent sur la modification de l’apparence extérieure d’une infrastructure.

Couleur de peinture pour facade

Avant de choisir la teinte de la peinture de façade, il faut consulter le Plan Local d’urbanisme pour vérifier si la couleur souhaitée est permise ou non dans la région.

Remarque : La teinte de la peinture doit être bien étudiée lorsqu’il est prévu de l’appliquer sur une façade déjà peinte. Si l’ancienne couche de peinture est blanche, le problème ne se pose pas. Par contre, si elle est plus foncée et que la nouvelle peinture a une couleur plus claire, il faut étaler une couche généreuse d’apprêt ou de fixateur et la couvrir de 2 couches de peinture à fort pouvoir couvrant.

 

Les étapes des travaux de peinture de façade

 

Les étapes de peinture d’une façade peuvent être résumées comme suit. Tout d’abord, il faut retirer l’ancien revêtement des murs extérieurs si celui-ci est abîmé. Ensuite, il faut nettoyer leur paroi pour leur débarrasser de toutes leurs saletés et moisissures : nettoyage à haute pression ou lessivage. Enfin, réparez et rebouchez les trous et les fissures au moyen d’un enduit dédié s’il y en a.

Après cela, il faut tester la porosité et le degré de farinage des façades et prendre les mesures nécessaires correspondant aux résultats constatés. Appliquez la sous-couche, la laissez sécher et parfaire le tout par une ou deux couches de peinture (selon la propriété couvrante).

Comme pour tous travaux de peinture, il faut toujours commencer par les bords, croiser les passes, de haut en bas et de gauche à droite, et procéder par portion de 1 m2. Il faut éviter de peindre du côté du soleil pour empêcher le produit de sécher trop vite et de laisser des traces à chaque reprise.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *