Comment decaper peinture

Le décapage d’une peinture ou d’une lasure est une étape incontournable dans tout projet de rénovation impliquant le renouvellement d’une couche de finition. Il est réalisé pour permettre l’adhésion optimale du nouveau revêtement. Il constitue une garantie de sa résistance et de sa longévité.

Décaper de la peinture est à la portée de tout le monde. Pour enlever la peinture sur du bois, du plastique du béton, il faut avoir les bons outils et la bonne technique.

Quelles sont les différentes techniques de décapage de peinture ? Qu’est-ce qu’un décapage mécanique, un décapage chimique et un décapage thermique ? Comment décaper de la peinture sur du bois, du carrelage, du ciment ou du béton ? Découvrez toutes nos astuces pour réussir vos travaux de décapage de peinture.

 

Principe du décapage mécanique d’une peinture

 

Le décapage mécanique est la méthode la moins onéreuse pour retirer de la peinture. Il se fait manuellement au moyen d’un outil abrasif. Il consiste à frotter à répétition la paroi à préparer pour la débarrasser de ses anciennes couches de vernis, de peinture ou de lasure. Cette technique de décapage est à privilégier pour les petites surfaces comme un meuble en bois.

Attention ! Décaper et poncer n’ont pas le même sens. Le second permet plutôt de lisser, de corriger les irrégularités.
 

Outillage nécessaire pour un décapage de peinture à la main

Les matériels requis pour décaper de la peinture à la main sont :

  • Un grattoir triangulaire ou une spatule,
  • Une ponceuse avec des disques abrasifs,
  • Des papiers abrasifs à granulométrie différente (grosse, moyenne et fine) pour une abrasion progressive,
  • Des vieux journaux ou une bâche de protection.

 

Étape des travaux de décapage mécanique de peinture

Le décapage manuel de la peinture génère beaucoup de poussière. C’est pourquoi, il faut protéger la pièce. Ensuite, prenez une spatule ou un grattoir et retirer le maximum de peinture : c’est ce qu’on appelle dégrossissage. N’insistez pas trop pour ne pas abîmer le support.

Ensuite, utilisez du papier verre avec une cale à poncer. Pour retirer plus facilement la peinture, utilisez une ponceuse électrique. Commencer par choisir un abrasif à gros grains (40 ou 80 mm), puis un autre plus fin (120 à 240 mm) pour obtenir un résultat uniforme. Terminez par un dépoussiérage : avec un aspirateur ou en passant un chiffon légèrement humidifié.

 

Le décapage chimique d’une peinture

 

Le décapage chimique nécessite l’achat de produits toxique consistant à désagréger et ramollir l’ancienne couche de peinture, de lasure ou de vernis avec une solution chimique : solvant ou sodique (plus agressif). Son efficacité dépend de la puissance du solvant à mettre en œuvre, mais celle-ci doit être bien ajustée pour ne pas agresser le support. Préférez un mélange pas trop concentré et répétez les travaux jusqu’à obtention du résultat escompté.
C’est la solution idéale pour retirer la peinture sur des radiateurs en fonte par exemple.
 

Équipement nécessaire pour un décapage chimique de peinture

Pour réussir un décapage chimique de peinture, il faut disposer des outils suivants :

  • Le produit chimique décapant,
  • Un couteau de peintre ou une spatule,
  • Une brosse métallique,
  • Du papier abrasif,
  • Un pinceau avec des poils en nylon,
  • Des matériels de protection : combinaison, masque, gants en caoutchouc, lunettes,
  • Une bâche de protection.

Au moment de l’achat du décapant chimique aux solvants ou sodique (à base de soude), référez-vous au rendement au m2 pour déterminer la quantité à acheter.
 

Étape des travaux de décapage chimique de peinture

Commencez par déplacer ou recouvrir les éléments du chantier susceptibles d’être détruits par l’opération. Appliquez le décapant pour peinture sur le support à traiter à l’aide d’un pinceau et laissez agir 20 min. Lorsque la peinture commence à cloquer, grattez-la avec une spatule.

Rincez à l’eau claire et laissez sécher. Retirez les résidus de peinture avec du papier abrasif et dépoussiérez.

 

Le décapage thermique d’une peinture

 

Le décapage chimique d’une peinture est la solution idéale pour le traitement d’une surface importante. Il consiste à hydrater et à attendrir la couche de finition en soufflant de l’air à très haute température (500 à 600 °C) ou en passant un chalumeau dessus. De cette manière, la peinture, le vernis ou la lasure se détachera elle-même du support. Elle cloquera et son décollage se fera facilement à l’aide d’un couteau de peintre.
 

Matériels requis pour un décapage thermique de peinture

Les équipements nécessaires pour un décapage thermique sont :

  • Un décapeur à air chaud et les accessoires qui vont avec : couteau de peintre, manche porte-couteau, un grattoir plat et des buses,
  • Un chalumeau,
  • Des gants et un masque de protection,
  • De papier abrasif,
  • De l’enduit de finition pour rattraper les zones brûlées,
  • Une bâche de protection.

N’achetez pas de décapeur thermique, louez-en un parce que vous n’aurez pas à l’utiliser tout le temps. Pour éviter les risques de brûlure, respectez autant que possible les règles de sécurité à savoir : bien régler la puissance de chauffe des appareils, faire en sorte que la chaleur n’entre pas en contact avec la peau et bien se protéger.
 

Étape des travaux de décapage thermique de peinture

Lorsque vous voulez décaper thermiquement de la peinture, de la lasure ou du vernis, recouvrez tous les éléments susceptibles d’être tachés avec une bâche de protection pour les protéger des coulures. Évacuez la pièce et déplacez tous les objets facilement inflammables.

Allumez le décapeur ou le chalumeau, positionnez-vous devant le mur ou au-dessus du meuble à décaper et dirigez l’engin vers la paroi à traiter en effectuant des gestes rectilignes et réguliers. Gardez une certaine distance de sécurité pour ne pas vous blesser et prenez bien soin d’éteindre la machine avant de la poser.

S’il y a beaucoup de couches à retirer, n’hésitez pas à répéter l’opération autant que nécessaire. Après ce gros travail, débarrassez-vous des résidus en utilisant du papier de verre à granulométrie variante comme précédemment. Appliquez de l’enduit de lissage sur les parties brûlées et terminez par un nettoyage avec un mélange d’eau et de produit nettoyant destiné à cet effet.

Methode pour decaper peinture

Le décapage d’une couche de peinture peut être fait mécaniquement, chimiquement ou thermiquement. D’une part, le décapage mécanique est à préconiser pour une petite surface. D’autre part, le décapage thermique et chimique sont faits pour traiter les surfaces importantes et retirer les peintures coriaces.

 

Le décapage d’une peinture en fonction du type de support

 

La méthode de décapage de peinture à adopter doit être choisie en fonction du matériau constitutif de la paroi à traiter. Le décapage de la peinture sur bois se fait de manière mécanique. Alors que le décapage du métal se fait avec un décapeur thermique ou un aérogommage.

Pour décaper de la peinture sur carrelage, vous pouvez soit utiliser un décolleur de papier peint, soit un produit de débouchage de canalisations. Pour retirer la peinture sur du béton ou du ciment, faites un aérogommage ou utilisez une grenailleuse. Enfin, pour retirer la peinture des tomettes, procédez à un décapage chimique avec une solution sodique.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *