Prix peinture isolante

La peinture isolante est un revêtement révolutionnaire. Protégez vos murs avec une peinture isolante thermique et phonique. Avec son application, vous mettez fin aux ponts thermiques en isolant votre mur.

Quel est le coût d’une peinture isolante thermique ? Quel est le tarif d’un peintre pour la pose d’une peinture isolante ? Comment appliquer de la peinture isolante ?

 

Principe d’une peinture isolante

 

La peinture isolante est une peinture acrylique, en phase aqueuse, conçue à base d’un mélange d’eau, de quatre formes céramiques (dont des microbilles de verre), de pigments et de résines synthétiques. Elle est reconnue pour son imperméabilité, sa grande performance en termes d’isolation thermique et sa propriété réfléchissante. Elle reflète les rayons infrarouges du soleil et agit sur la capacité de conduction de chaleur des matériaux.

Selon les études réalisées, la peinture isolante isole mieux que 12 cm de mousse de polyuréthane ou 20 cm de laine de roche. Applicable en intérieur comme en extérieur et sur tout support en bois, en PVC, en béton, en métal ou même sur le toit.

Elle convient à toutes les pièces : chambre, salle de bain, bureau, chambre froide, cuisine, etc. Enfin, elle est respectueuse de l’environnement avec sa faible quantité de Composés Organiques Volatiles (COV) estimée à 2 Gr/L.

 

Avantages et inconvénients de la peinture isolante

 

La peinture isolante présente plusieurs avantages. Tout d’abord, son application se fait avec n’importe quel outil de peinture classique : brosse à réchampir, rouleau de peinture, pistolet à peinture, etc. Résistante à la pollution, à l’humidité (non-sensible aux moisissures et aux champignons) et aux intempéries, elle limite les déperditions de chaleur.

Étant à base d’eau, la peinture isolante dégage peu d’odeur chimique après son séchage. Elle aide à la régulation du taux d’humidité de la paroi sur laquelle elle est posée, ce qui évite les phénomènes de condensation et les risques de dégradation. De plus, elle améliore l’isolation acoustique et thermique de la pièce (atténuation des bruits de 3 à 15 dB).

Toutefois, la peinture isolante a des inconvénients. Le premier n’est autre que son coût élevé. Le prix pour poser une peinture isolante peut s’avérer être très onéreux si la surface à couvrir est très importante. Son second point faible réside dans le fait qu’il doit être appliqué au moins en deux couches pour avoir une bonne couvrance et un meilleur rendu.

Remarque : l’efficacité de la peinture isolante augmente en fonction du nombre de couches de peinture réalisées. Aussi, pour minimiser les dépenses, il vaut mieux faire un bilan énergétique préalable pour connaître les besoins réels.

Caracteristiques peinture isolante

Comme son nom l’indique, la peinture isolante améliore l’isolation thermique (et acoustique) d’un bâtiment. Elle ne peut cependant remplacer les isolants classiques. Elle va seulement renforcer leur performance thermique. Sa capacité d’isolation augmente avec le nombre de couches appliquées, il en faudra une très grande quantité pour parvenir à un certain niveau de confort thermique.

 

Critères de prix d’une peinture isolante

 

Le prix de pose d’une peinture isolante dépend de plusieurs paramètres à savoir :

  • La surface à peindre : bien estimer la quantité de peinture
  • Le type de chantier : l’application d’une peinture isolante est plus onéreuse sur un chantier en rénovation que sur un chantier en construction puisque des travaux de préparation et de réparation de supports viennent se rajouter au devis.
  • Le professionnel engagé : les peintres professionnels sont libres d’appliquer le tarif qui leur convient en fonction de leur besoin et de la concurrence. Il faut donc comparer plusieurs devis pour être sûr d’embaucher un peintre pas cher.
  • La zone géographique : les coûts des fournitures et de la main d’œuvre diminuent au fur et à mesure que l’on s’éloigne de la ville.

 

Coût d’achat de la peinture isolante

 

La peinture isolante a une couleur d’origine blanc mat, mais elle peut être teintée selon les goûts et les envies. On la reconnaît à sa texture veloutée, un peu proche du crépi. Lorsqu’elle est étalée en extérieur, elle réfléchit les rayons du soleil et protège les murs du froid et de l’humidité. Elle permet donc de préserver la fraîcheur intérieure de la maison pendant l’été et constitue une barrière au froid pendant l’hiver.

Lorsqu’elle est posée en intérieur, sa capacité d’isolation est moindre, mais elle prévient les problèmes d’humidité. Elle protège les boiseries de la putréfaction et évite les ponts thermiques. Pour optimiser son efficacité, il est recommandé de précéder sa pose par celle d’une sous-couche isolante et de l’appliquer en deux couches.

Le prix d’achat d’une peinture isolante oscille entre 19 et 29 euros par litre. Elle a un rendement moyen de 10 m2 par litre en monocouche. Ce qui donne un prix de 3,8 à 5,8 euros par m2, hors pose, pour une application en deux couches.

Le coût d’achat d’une sous-couche isolante s’élève à 20 euros par litre avec un rendement de 10 à 12 m2 par litre en monocouche, soit 1,67 à 2 euros par m2 (hors pose). Prévoyez entre 5 à 8 euros par m2 pour l’achat de la peinture isolante et de la sous-couche assortie.

 

Tarif d’un peintre pour la pose d’une peinture isolante

 

Pour obtenir un beau résultat et disposer d’un revêtement durable, il n’y a rien de mieux que de confier les travaux de peinture à un artisan peintre ou à une entreprise de peinture. Les étapes à suivre pour ce faire sont listées comme suit :

  • Nettoyage de la surface à peindre : retrait de l’ancienne couche de peinture ou dépose de l’ancien revêtement, ponçage et dépoussiérage, lessivage si possible.
  • Remise en l’état du support à peindre : si les murs présentent des trous, des fissures ou des aspérités, il faut les reboucher et les lisser. S’il y a des moisissures ou des champignons dessus, il faut traiter les zones humides. Si les supports sont poudreux ou farineux, il faut appliquer un durcisseur, etc. L’importance et la complexité des opérations à réaliser dépendent de l’état des murs.
  • Pose d’apprêt : l’application d’un apprêt favorise l’adhésion de la peinture isolante au support (cas des supports trop poreux tels que le béton).
  • Application de la peinture : une fois la sous-couche sèche, il ne reste plus qu’à poser la peinture en deux couches. Le temps de séchage entre les couches successives varie de deux à six heures. Le temps de séchage total de la peinture (toutes couches confondues) peut atteindre trois semaines.
  • Nettoyage des outils : les matériels de peinture se nettoient facilement avec de l’eau savonneuse tiède.

Le prix d’un peintre est évalué entre 30 et 45 euros par heure ou entre 25 et 35 euros par m2. D’une part, le coût de dépose d’un ancien revêtement est estimé entre 10 et 40 euros par m2. D’autre part, le prix des travaux préparatoires de support se situe entre 10 et 25 euros par m2 selon la dégradation.

 

Récapitulatif des prix de la peinture isolante

 

Ci-dessous le tableau résumant les coûts à prévoir pour la pose d’une peinture isolante :

Travaux de pose de peinture isolante Prix moyen (fournitures + pose)
Pose de la peinture (sous-couche + 2 couches de peinture) 30 à 45 euros / m2
Dépose de l’ancien revêtement 10 à 40 euros / m2
Travaux de préparation et de réparation de support 10 à 25 euros / m2

Si vous cherchez un peintre pour votre projet, remplissez notre formulaire et obtenez des devis gratuits (sans engagement) :

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *