Preparer sol en beton ou ciment avant peinture

Préparer un sol en béton ou ciment avant de le peindre

Avant d’être peints, les supports en béton et en ciment doivent être bien préparés. Comme c’est le cas pour toute autre paroi, la préparation avant peinture d’un sol en béton ou ciment consiste à l’assainir, à l’aplanir et à le lisser pour qu’il soit prêt à accueillir son nouveau revêtement : la peinture spéciale béton ou ciment. Pour ce faire, il faut mettre en œuvre plusieurs opérations telles que le ponçage, le lessivage, l’application d’un primaire d’adhérence, etc.

Même si le sol fait partie des surfaces les plus faciles à peindre, il faut respecter quelques règles pour obtenir un bon résultat. Ainsi, si vous envisagez de peindre un sol en béton brut (garage, balcon ou terrasse), lisez bien ce guide. Nous vous y exposons les étapes de préparation d’un sol en béton ou ciment ainsi que quelques conseils pouvant contribuer à la réussite de votre projet.

Comment préparer un sol en ciment ou en béton avant de le peindre ? Quels sont les travaux de préparation avant peinture d’un sol en béton ou en ciment déjà peint ? Quelle peinture pour béton ou ciment choisir ?

 

Préparation d’un sol en ciment ou en béton : à quoi ça sert ?

 

La préparation d’un sol en ciment ou en béton est essentielle si vous souhaitez le peindre ou le repeindre. Comme pour préparer un mur avant peinture, le sol doit être bien aplani, lisse, sain et sec.

Si vous la négligez, vous n’aurez pas à attendre trop longtemps avant de devoir tout refaire puisque les saletés et les aspérités présentes dessus vont compromettre la tenue et la durabilité de la peinture pour sol en béton avec laquelle vous allez le revêtir.

 

Faut-il appliquer un préparateur ou un primaire d’accrochage ?

 

Étant donné qu’un sol en béton ou en ciment est souvent poreux, l’application d’un primaire d’accrochage pour sol en béton s’avère être indispensable avant de le peindre. Celui-ci va non seulement réduire sa porosité, mais aussi favoriser l’adhérence de la peinture qui va être enduite dessus.

Le préparateur est ici assimilé au fixateur de fond dans le cas d’une peinture murale ou de plafond, il permet d’optimiser le rendu de la peinture.

 

Comment préparer un sol en béton ou en ciment brut avant de le peindre ?

 

Préparer un sol en béton ou en ciment brut nécessite la mise en œuvre de plusieurs opérations regroupées sous différentes étapes à savoir :

  • L’évaluation de la porosité du sol
  • Le traitement et le nettoyage du sol
  • Le rebouchage des fissures et le lissage du sol
  • Le ponçage du sol
  • La mise en peinture du sol

Pour pouvoir les mener à bien, il faut disposer des matériaux de préparation de sol en béton ou en ciment.

 

Etape 1 : Évaluation de la porosité du sol en béton ou en ciment

Il est très important d’effectuer un test de porosité du sol pour savoir si celle-ci doit être corrigée ou non. Un sol trop poreux consomme plus de peinture qu’un sol normal, car il va en absorber une bonne partie. Un sol non-poreux, quant à lui, n’encourage pas vraiment la fixation de la peinture. Il faut donc trouver un juste milieu.

Pour connaître la porosité d’un sol, il faut verser un peu d’eau dessus. Si l’eau reste en surface, et ce, même après quelques minutes, le sol est imperméable ; si elle est tout de suite absorbée, le sol est très poreux ; si elle est absorbée, mais lentement, la porosité du sol est normale.

 

Etape 2 : Traitement et nettoyage du sol en béton ou en ciment

Le traitement du sol dépend de son degré de porosité. S’il est non-poreux, il faut verser un mélange d’eau et d’acide chlorhydrique (1 litre d’acide dans 5 litres d’eau) dessus et le laisser agir pendant 24 heures avant de rincer ; cela va réduire son imperméabilité. Si, par contre, il est très poreux, ses cavités doivent être comblées et sa peinture doit être précédée d’une sous-couche d’accrochage.

Si le sol en béton ou en ciment présente des taches de type graisse, il faut le laver, car même après l’avoir peint, elles vont réapparaître. A cet effet, vous pouvez essuyer la surface avec un tissu imbibé d’acétone (ou d’une solution composée d’eau et de St Marc) que vous viendrez finaliser avec un shampoing neutralisant pour réduire sa laitance, neutraliser son alcalinité et la débarrasser de toutes ses salissures.

Remarque : Après avoir traité la porosité du sol, il faut refaire le test de porosité pour voir si le traitement a marché.

Cette étape-là est assez délicate, si elle n’est pas correctement réalisée, le résultat ne sera pas au rendez-vous. Nous vous conseillons donc de faire appel à un spécialiste : en remplissant le formulaire suivant et vous obtiendrez un devis gratuit.

 

Etape 3 : Rebouchage des fissures et lissage du sol en béton ou en ciment

Avant de poursuivre le chantier, il faut que la paroi en ciment ou en béton soit bien sèche. Pour le savoir, il faut faire un test d’humidité. Vous devez placer un film en alu ou en cellophane au-dessus du sol et le laisser là pendant 3 à 4 jours. Si, à votre retour, il est recouvert de vapeur de condensation, votre sol est encore humide. Vous devez alors attendre et refaire le test jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus.

Une fois le sol bien sec, vous pouvez enchaîner avec le rebouchage des trous et des fissures. Elargissez-les un peu avec une spatule avant de les remplir de mortier de rebouchage, car ces produits adhèrent mieux sur une surface grossière. Si le sol n’est pas plan, n’hésitez pas à procéder à un ragréage.

Les excédents ou les traces d’enduit de lissage doivent être poncé jusqu’à obtenir une surface lisse.

 

Etape 4 : Ponçage du sol en béton ou en ciment

Après toutes ces étapes, il faut poncer le sol en béton avec un grattoir ou un papier abrasif pour qu’il soit parfaitement lisse et il ne faut pas oublier de dépoussiérer.

 

Etape 5 : Mise en peinture du sol en béton ou en ciment

Lorsque tout est enfin prêt, il ne reste plus qu’à appliquer la sous couche et la peinture spéciale béton ou ciment. Pour une couverture parfaite, leur enduisage doit être fait en deux couches, par portion et en passes croisées. Il faut laisser le temps à la couche précédente de sécher avant d’étaler la seconde. Si vous ne voulez pas vous retrouver piégé, commencez par l’angle le plus éloigné de la sortie de la pièce.

Peinture pour sol en beton ou en ciment

Il existe plusieurs types de peinture pour sol, mais c’est la peinture en polyuréthane qui est la plus adaptée pour un sol en béton ou en ciment.

La peinture polyuréthane (alkyde-uréthane ou résine polyuréthane) est la mieux recommandée pour un sol en béton ou en ciment. Elle résiste mieux aux chocs, à l’usure, aux taches et aux rayures, elle est antidérapante et lessivable. Pour un sol en béton ou ciment extérieur, l’idéal est de choisir une peinture spécifique pour sol extérieur.

 

Comment préparer un sol en béton déjà peint avant de le peindre ?

Dans le cas où vous voulez repeindre un sol en béton déjà peint, vous avez deux possibilités.

Si l’ancienne couche de peinture est encore en bon état, vous pouvez poncer légèrement la surface, la nettoyer et la peindre à nouveau.

Si l’ancienne couche de peinture est abîmée, vous devez la retirer en la ponçant et repasser par toutes les étapes listées ci-dessus. Il est également possible d’user d’un décapant pour peinture, mais sa manipulation est assez risquée, il vaut mieux la confier à un professionnel expérimenté.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *