Prix travaux peinture

Les travaux de peinture font partie de ce qu’on appelle les travaux de finition d’un bâtiment. Il est impératif de les réaliser dans les règles de l’art, car l’esthétisme et la valeur de l’infrastructure en dépendent. Bien évidemment, ils sont à la portée de tous, mais pour obtenir un résultat optimal, il est préférable de les confier à un artisan peintre.

Quel est le prix au m2 des travaux de  peinture ? A combien s’élève le coût de la main-d’œuvre de peinture au m2 sans fourniture ? Quelle TVA appliquer pour les travaux de remise à neuf des murs, du sol et du plafond ? Découvrez, à travers ce guide, comment se calcule le devis de peinture d’une maison.

 

Facteur de prix des travaux de peinture

 

Le chiffrage des travaux de peinture dans un devis varie en fonction de plusieurs facteurs, à savoir :

  • La superficie à peindre: plus la surface au m2 à peindre est importante et plus le prix à payer pour le faire sera élevé. Puisque celui-ci se calcule soit par heure, soit au m2. Si vous décidez d’embaucher un peintre, n’hésitez pas à négocier. Plus votre projet est grand, meilleure sera votre force de négociation.
  • La nature du support à peindre : peindre un plafond est plus onéreux qu’une peinture murale, car les travaux sont plus difficiles et plus risqués. De même, les prix pour peindre un sol, des boiseries, un radiateur, un carrelage, l’intérieur de la maison, l’extérieur de la maison, etc. sont différents parce que les techniques et le type de peinture à mettre en œuvre ne sont pas les mêmes.
  • L’état des supports à peindre : la mise en peinture de supports en mauvais état est plus complexe que la peinture de supports neufs ou non abîmés puisqu’il faut passer par quelques réparations (retrait de l’ancienne couche de peinture, lessivage, rebouchage, lissage, ponçage) avant de procéder à la mise en peinture proprement dite. Ces travaux de remise en état vont venir s’ajouter au devis et faire augmenter son montant.
  • Le type de peinture choisi : il est de votre devoir de choisir le type de peinture que vous voulez appliquer sur vos murs, plafonds, etc. L’important c’est de choisir une peinture laque adaptée au mur de la pièce à peindre et qui corresponde à vos goûts. Pour ce faire, vous devrez  faire un choix de finition de peinture à savoir : mat, satiné, velours ou brillant. Tous ces types de peinture influeront le prix d’un pot de peinture. Enfin, le tarif dépendra de son positionnement  (bas de gamme, de gamme moyenne, haut de gamme), de sa marque et de ses spécificités techniques (peinture cuisine, peinture antihumidité, peinture bains )
  • Le nombre de couches à appliquer : ce critère dépend du degré de couvrance (ou de l’intensité de couleur) que vous souhaitez. Plus le nombre de couches à réaliser est important, plus le prix des travaux est revu à la hausse. Toutefois, pour maitriser le coût total de la mise en peinture, optez pour des technologies de peinture à fort pouvoir couvrant. En effet, ces formules de peinture permettent d’éviter la mise en peinture à couches répétées. Cela permet d’économiser sur le nombre de litres à prévoir, ou sur le coût de la main-d’oeuvre artisan dans la mesure où l’application se fait plus rapidement.
  • Les contraintes du chantier : ici, on fait référence à l’accessibilité du chantier et aux risques qu’il présente. Il peut nécessiter l’usage de matériels ou d’équipements spécifiques dont les frais de location et d’installation sont à inclure dans le devis final.

Pour finir, il ne faut pas oublier de comptabiliser l’achat des fournitures (ruban adhésif de masquage, bâche, etc.) nécessaires pour protéger les mobiliers qui ne peuvent être déplacés du chantier avant le début des travaux.

 

Prix des différents types de peinture

 

Le tarif pour redonner un coup de jeune aux murs, au sol et au plafond se décompose en deux catégories : le budget pour l’achat des peintures et la main-d’oeuvre. Voici pour commencer un comparatif du prix des peintures par famille :

Type de peinture Prix d’achat (hors pose)
Peintures à l’eau

–  Peinture acrylique

–  Peinture vinylique

–  Peinture alkyde

 

0,5 à 10 euros / m2

0,5 à 6 euros / m2

5 à 9 euros / m2

Peintures à l’huile

–  Peinture glycérophtalique

–  Peinture polyuréthane

–  Peinture epoxy

 

4 à 10 euros / m2

6 à 8 euros / m2

16 à 40 euros / m2

Peinture pour carrelage 4 à 10 euros / m2
Peinture décorative à effet 5 à 20 euros / m2
Peinture biologique 15 à 20 euros / m2
Peintures spécifiques

–  Peinture isolante

–  Peinture hydrofuge

–  Peinture ardoise et magnétique

–  Peinture pour radiateur

–  Peinture thermorégulante

–  Peinture antirouille

–  Peinture pour plastique

–  Peinture pour verre

 

15 à 25 euros / m2

5 à 20 euros / m2

3 à 5 euros / m2

3 à 5 euros / m2

20 à 25 euros / m2

3 à 5 euros / m2

2 à 4 euros / m2

2 à 4 euros / m2

 

Tarif des peintures à l’eau

Les peintures à l’eau dites peintures à phase aqueuse sont celles que l’on utilise pour la mise en peinture intérieure. Elles sont constituées d’eau à hauteur de 70 à 80 %. Cette caractéristique les rend plus respectueuses de l’environnement et les moins toxiques car elle dégagent moins de COV que la glycéro. De plus, leur temps de séchage est accéléré.

La peinture hydro la plus répandue est la peinture acrylique. Suivit par la peinture vinylique plus élastique que l’on utilise dans la décoration et la peinture alkyde (nouvelle génération) reconnue pour son rendu laqué.

Le prix des peintures intérieures oscillent entre 0,5 et 10 euros par m2, hors pose.

Veillez à bien choisir la finition voulue de votre peinture. Par exemple, la finition mate est bien moins chère qu’une finition brillante ou satinée. Sans oublier, le velours qui gagne du terrain dans les linéaires de nos rayons de bricolage.

 

Prix d’achat des peintures à l’huile

Les peintures à l’huile ou peintures à phase solvant, comme leur nom l’indique, sont conçues à base de solvants de type acétone ou des gaz provenant du pétrole.  Ces composants sont à l’origine de leur odeur chimique qui n’est pas supportée par tous. On peut en distinguer trois : la peinture glycéro, la peinture polyuréthane et la peinture époxy.

En revanche ces laques de décoration sont faciles à appliquer, sèchent rapidement et ont un fort pouvoir couvrant. Elles sont compatibles avec tous les types de supports, même les plus détériorés. Elles s’entretiennent facilement et sont très résistantes, c’est pourquoi il faut privilégier leur usage dans les pièces intensément fréquentées.

Le prix des peintures à l’huile est évalué entre 4 et 40 euros par m2, hors pose.

 

Coût de la peinture pour carrelage

Après plusieurs années d’usure, le carrelage ou la faïence ternit. Au lieu de les retirer et de les remplacer, vous pouvez envisager de les repeindre. Cela vous reviendra moins cher et vous évitera de lourds travaux de rénovation.

Du fait des particularités techniques du carrelage et de l’environnement auquel il est exposé (dans les pièces humides), on ne peut pas appliquer n’importe quelle peinture. Cependant, il existe des  peintures spéciales carrelage appelées aussi résine pour carrelage ou enduit spécial carrelage. Hors pose, le prix au litre va de 15 euros à 45 euros se situe par m2 avec un rendement plus faible que pour la mise en peinture d’un mur : 1 litre pour 10 m2 en deux couches.

 

Acheter de la peinture décorative à effet

La peinture à effet offre plus d’options de finition qu’une « laque peinture » de couleur classique. Elle offre un rendu à effet qui apporte une touche moderne et personnalisée dans une pièce. La plus actuelle est la peinture effet béton, mais il existe aussi l’effet sablé, l’effet peau d’animaux, l’effet marbré, l’effet chaux, l’effet pailleté, l’effet ciré, l’effet métallisé, etc.

Le prix d’une peinture à effet est compris entre 5 et 20 euros par m2, hors pose. Notez que leur application se fait généralement en deux passes.

 

Prix de la peinture biologique

La peinture biologique est un mélange de composants naturels d’origine minérale ou végétale et d’eau, d’agrumes ou d’essence de térébenthine. Pour la rendre plus texturée, on rajoute  à la préparation de notre finition de la farine de marbre ou de la craie. Et pour lui donner une teinte, on verse des proportions plus ou moins importantes de pigments naturels (extrait d’oxyde métallique ou terre colorée).

Le prix d’une peinture biologique est estimé entre 15 et 20 euros par m2, hors pose avec un rendement exceptionnel de 12m2 au litre.

 

Récap des prix des peintures spécifiques

Les peintures spéciales sont utilisées par des personnes désireuses de répondre à des besoins spécifiques :

  • La peinture isolante: composée de peinture acrylique et de matières céramiques. Elle aide à la régulation du taux d’humidité et réfléchit les rayons infrarouges. Elle n’épaissit pas comme les isolants classiques et est respectueuse de l’environnement. La dépense oscille entre 15 et 25 euros par m2, hors pose.
  • La peinture hydrofuge ou peinture anti humidité : protège des effets néfastes de l’humidité et de la condensation (cloquage, fissure, apparition de moisissures ou de champignons) tout en le laissant respirer votre mur fraichement peint. Comptez en moyenne 15 à 25 euros le litre de peinture avec un rendement de 3 à 5 m2 / litre.
  • La peinture ardoise et magnétique: la peinture ardoise confère à un support les mêmes propriétés qu’un tableau en ardoise. On peut écrire dessus et effacer ou lessiver après. La peinture magnétique ou peinture aimantée, quant à elle, charge la surface d’un support avec de l’énergie magnétique. Tout objet magnétique peut, par la suite, être accroché dessus. Leur prix se situe aux alentours de 40 euros par m2, avec un excellent rendement de 10m2 au litre.
  • La peinture pour radiateur: à phase aqueuse puisqu’un solvant peut s’enflammer au contact de la chaleur. Elle coûte entre 12 et 25 euros par m2, hors pose.
  • La peinture thermorégulante: stocke et libère de la chaleur pour maintenir la température d’une pièce entre 19 et 21 °C. Son prix varie entre 20 et 25 euros par m2, hors pose.
  • La peinture antirouille: pour les supports métalliques. Elle protège contre la rouille et limite ses effets néfastes. Son prix est compris entre 3 et 5 euros par m2, hors pose.
  • La peinture pour plastique: existe en version à l’eau ou à l’huile et spécialement conçue pour répondre aux spécificités des supports en plastique. Economique, comptez entre 2 et 8 euros par m2, pose comprise.
  • La peinture pour verre: généralement à phase solvant. Elle est réservée aux surfaces lisses et non poreuses. Son prix est situé entre 2 et 4 euros par m2, hors pose.

 

Coûts des travaux de peinture par soi-même

 

Lorsque vous rénovez vous-même vos murs et vos plafonds, vous économisez une importante somme d’argent (celle allouée à la main-d’oeuvre). Mais en contrepartie, vous devez disposer des outils requis pour leur réalisation.

Pour peindre soi-même, il est nécessaire de s’équiper de :

  • Un mélangeur de peinture: 3 à 20 euros selon la puissance et la taille si mélangeur à monter sur une perceuse et 2 à 9 euros si mélangeur manuel.
  • Des pinceaux de peinture: 3 à 20 euros.
  • Un rouleau de peinture: 10 à 50 euros.
  • Un pistolet à peinture: 20 à 150 euros.
  • Une auge de peintre: 1 à 8 euros.
  • Une bâche de protection: 6 à 200 euros.
  • Un ruban de masquage: 3 à 15 euros
  • Une combinaison pour peinture: 5 à 40 euros.
  • Un rouleau de peinture avec réservoir: aux alentours de 20 euros.
  • Un masque peinture adapté en moyenne 15 euros

A noter : tous ces prix dépendent de la taille et de la qualité des matériels.

Lorsque les supports à peindre sont abîmés, il ne faut pas oublier de les réparer (ragréer, lisser, etc.) et de bien les préparer avant leur mise en peinture. A ce titre, pourront s’ajouter à votre chiffrage total d’autres matériaux : peinture sous-couche, enduit de lissage, primer d’accroche.. etc

 

Prix au m2 d’un peintre : fourniture et main-d’oeuvre incluses

 

Un peintre peut facturer ses prestations à l’heure ou au forfait au m2. Si vous ne voulez pas de mauvaise surprise, choisissez la deuxième alternative parce qu’elle est moins aléatoire. Le professionnel peut, en effet, être tenté de majorer ses heures de travail pour pouvoir vous facturer plus cher. Le cas échéant, demandez-lui d’estimer le nombre d’heures moyen qu’il lui faut pour réaliser la totalité des travaux et faites-lui facturer ses services sur cette base.

Le tarif horaire d’un artisan peintre est évalué entre 30 et 40 euros HT. En ce qui concerne le prix de pose de peinture au forfait, il varie selon la nature des travaux en question :

Type de prestation de peinture Prix au m2 (main d’œuvre + fourniture)
Mur intérieur 12 à 30 euros par m2
Mur de façade 20 à 50 euros par m2 et jusqu’à 100 euros par m2 si peinture isolante
Plafond 25 à 50 euros par m2
Sol 30 à 500 euros par m2
Carrelage 25 à 45 euros par m2
Porte 65 à 180 euros pour une porte intérieure et 240 à 360 euros pour une porte d’entrée.
Radiateur 55 euros à 100 euros pour un radiateur en acier (hors démontage)
Fenêtre 200 à 380 euros la paire
Volet 200 à 320 euros la paire

Si vous n’avez pas d’idées précises sur ce que vous voulez faire, vous pouvez faire appel à un architecte d’intérieur ou à un décorateur d’intérieur. Leurs honoraires sont évalués entre 10 et 15 % du coût total de votre projet, et ce, en fonction leur expertise. Bien évidemment, vous les engagerez pour leurs conseils, mais pas pour qu’ils redonnent un coup de pinceau à votre intérieur. Si nécessaire, ils peuvent vous recommander un peintre décorateur.

Pour recevoir des devis gratuits sans engagement de votre projet de mise en peinture, remplissez le formulaire ci-dessous.

 

Prix des travaux de peinture en fonction de l’état du support à peindre

 

Comme exposé précédemment, l’état du support a beaucoup d’influence sur le prix des travaux de peinture. Pour vous donner une idée sur ce qui se fait dans la pratique, on vous a exposé ici-bas quelques prix indicatifs :

  • Prix des travaux de peinture intérieure sur support neuf: 12 à 25 euros par m2

Les travaux comprennent le nettoyage ou le lessivage, l’application d’un primaire d’accrochage et de deux couches de peinture.

  • Tarif appliqué pour la peinture intérieure d’un support en assez bon état: 25 à 45 euros par m2

Les travaux se décomposent comme suit : nettoyage ou lessivage de la surface, rebouchage et traitement des trous et fissures, lissage avec un enduit de finition, ponçage, application d’une sous-couche de peinture et de deux couches de peinture.

  • Budget nécessaire pour la peinture intérieure d’un support en mauvais état: 40 à 60 euros par m2

Les travaux sont les mêmes que précédemment, mais ils peuvent inclure un entoilage et une application de durcisseur dans le cas d’un support farineux.

Prix travaux peinture en fonction de letat du support

Le prix des travaux de peinture est revu à la hausse lorsque le support à peindre est en mauvais état. Des réparations doivent précéder la mise en peinture et leurs coûts sont à inclure dans le devis.

 

Comment estimer le prix des travaux de peinture ?

 

Pour chiffrer le coût des travaux de peinture, il suffit de multiplier la surface à peindre par le prix unitaire des travaux de peinture appliqué pour le type de support considéré.

Dans le cas d’un mur, la surface à peindre est égale à sa longueur multipliée par sa hauteur. Pour ce qui est du sol ou du plafond, il suffit de multiplier la longueur d’un côté par celle du côté qui le suit.

Les artisans ont une astuce pour estimer la surface à peindre des murs d’une pièce. Ils prennent la surface du sol de la pièce et la multiplient par 3. Ils ont ensuite extrapolé cette méthode pour obtenir la surface à peindre approximative d’une maison : surface au sol de la maison x 3.

 

TVA appliquée pour les travaux de peinture

 

Le taux de TVA appliqué pour les travaux de peinture dépend de l’ancienneté du bâtiment sur lequel le chantier se déroule et de la nature du projet dans le cadre duquel les travaux sont réalisés :

  • TVA de 20 %: pour les travaux de peinture effectués sur un bâtiment âgé de moins de 2 ans.
  • TVA de 10 %: pour les travaux de peinture réalisés sur un bâtiment construit depuis plus de 2 ans. Elle s’applique à la fois sur la main-d’oeuvre et sur les fournitures si celles-ci sont fournies par le peintre.
  • TVA de 5,5 %: les travaux de peinture ne sont généralement pas éligibles à la TVA de 5,5 % sauf s’ils ont été induits par des travaux d’amélioration énergétique.
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *