Votre lambris a pris un coup de vieux, vous songer à repeindre vos vieux lambris. Comment peindre son anciens lambris ? Quelles peinture choisir pour bien peindre son lambris ? Quelle est la méthode de mise en peinture de son mur en lambris ? Nos experts vous livre leurs conseils et astuces pour repeindre du lambris pour redonner un coup de jeune à vos murs.

Faire un devis Peinture

 

Pourquoi repeindre son lambris ?

 

Vous savez sans doute que les revêtements en lambris ont tendance à alourdir la pièce. C’est ce qui explique que ce matériau ne soit plus autant apprécié que par le passé. Pire encore, le lambris patît d’une mauvaise image de « cache misère » ou pour camoufler des vices.

Cependant, le seul fait de repeindre ses lames de lambris peut lui donner un coup de neuf et rafraîchir considérablement votre intérieur. Par ailleurs, on pense que la peinture du lambris est un peu moins coûteuse que celle qu’on applique à d’autres matériaux. Toutes proportions gardées, il vaut mieux donc peindre du lambris plutôt que de les enlever complètement pour les remplacer par un autre matériau. Enfin, tout le monde ou presque peut repeindre le lambris comme il convient dès lors qu’il possède la bonne technique. C’est sans doute une bonne raison pour repeindre les vôtres, car on ne peut pas en dire autant d’autres matériaux qui exigent parfois une technique ou une préparation plus complexes.

 

Choisir la peinture pour lambris

 

Il existe 3 types de peinture pour les lambris. La plus courante est peut-être la peinture glycéro. Elle possède quelques propriétés très appréciées : lessivable, résistante, hydrofuge, mais parfois malodorante. C’est une peinture conçue spécifiquement pour les lambris en bois.

A côté de cette grande famille, on trouve aussi la peinture acrylique pour lambris bois. La peinture acrylique possède des résines qui se dissolvent dans de l’eau. Elle est plus simple à utiliser que la précédente et a l’avantage de sécher rapidement. Néanmoins, elle est moins résistante et non lessivable.

Vous pouvez opter enfin pour une peinture spécifique pour ces matériaux, que ce soit pour les lambris en bois ou en PVC. Les peintures spécifiques possèdent des additifs qui protègent le bois de l’humidité ou des mites et des champignons. Elles permettent aussi au support de respirer grâce à des propriétés microporeuses extraordinaires. En revanche, cette peinture est coûte plus chère que les autres. Par exemple, la peinture Rénovation lambris V33 utilisée à la fois pour le bois et le PVC  coûte près de 55 euros en moyenne pour 2 litres seulement de peinture. Et parfois, il faut en appliquer 2 couches sur une surface relativement large.

 

Etapes de mise en peinture du lambris

 
Pour repeindre correctement le lambris, il faut procéder par étapes. On s’assure ainsi qu’on finira le travail de la meilleure manière possible. Pour la mise en peinture d’un vieux lambris en 3 étapes : 1. la préparation du support, 2. la mise en peinture du lambris, 3. l’application de la seconde couche de peinture.
 

Matériaux et prix pour repeindre du lambris

Pour peindre efficacement les lambris, faites le point sur les matériaux nécessaires au bon déroulement de la mise en peinture :

  • Une ponceuse : on peut la louer autour de 40 euros, ou l’acheter pour 100-150 euros.
  • Une sous-couche bois : parfois moins chère que la peinture de base, donc autour de 10 euros le litre.
  • Un rouleau ou un pinceau de peinture : idéalement, il vaut mieux acheter les deux matériaux. Le prix basique du rouleau tourne autour de 5 euros, alors que le pinceau en coûte 2 ou 3 tout au plus.
  • Plusieurs chiffons pour nettoyer autour de 2 euros.
  • Le pot de peinture pour repeindre votre lambris.
  • Un pistolet à peinture : On peut en louer un pour 60 euros, ou en débourser le double, voire le triple pour un pistolet de bonne qualité qui servira plusieurs fois.
  • Les lambris (si vous choisissez d’en poser de nouveaux) coûtent en moyenne 10 euros le m² pour le modèle en PVC et 40-45 euros le m² pour certaines essences de bois.

Si vous choisissez de repeindre vos murs vous-mêmes, vous ferez quelques économies substantielles. Par contre, les services d’un peintre professionnel s’élèvent entre 20-25 euros/m².

 

Préparer le lambris avant la mise en peinture

La préparation du support consiste à retirer toutes les parties du lambris qui sont écaillées. Certains appliquent du décapant chimique, mais ce produit n’est pas si facile à utiliser.

La meilleure solution consiste donc à poncer le lambris jusqu’à obtenir une surface sans écaille, un peu rugueuse et prête à accueillir de la peinture. Nettoyez le lambris avec des chiffons pour retirer les résidus du ponçage puis passer une éponge humide.

Ensuite, on applique une peinture d’apprêt en sous-couche qui servira à accrocher la peinture finale. On applique la sous-couche sur les angles de la surface à peindre avec les pinceaux, et sur le reste de la surface avec le rouleau.

 

Peindre un lambris

Avant d’appliquer la couche finale sur le lambris, il faut s’assurer que la couche d’apprêt est sèche. Parfois, les professionnels attendent jusqu’à 12 heures avant de le faire.

Appliquez la peinture au rouleau ou à l’aide d’un pistolet. Pour les petits travaux de mise en peinture de lambris, on utilisera un rouleau à peinture sans oublier de s’équiper d’un bac et d’une grille pour diminuer l’excédent de peinture. Les recoins doivent être recouverts à l’aide d’un pinceau.

L’usage du pistolet à peinture est recommandé pour les très grandes surfaces car son application est plus rapide tout en réduisant les pertes de peinture. Toutefois, si vous n’en possédez pas, il faudra soit l’acheter soit le louer. Si vous n’en avez pas besoin fréquemment, il est préférable de ne pas investir dans ce type de matériau.

 

Appliquer la deuxième couche de peinture

Habituellement, il faut appliquer 2 couches de peinture sur le lambris pour qu’il tienne bien. La durée entre l’application des couches dépend du type de peinture. Pour une peinture glycéro, 3 à 4 heures suffisent. Pour une peinture acrylique ou spéciale lambris, le délai peut aller jusqu’à 12, voire même 24 heures. On conseille en outre d’appliquer la seconde couche de la même manière qu’on l’a fait pour la première. Donc, si vous avez commencé à peindre les lambris verticalement, ne changez pas de méthode lorsque vous passez à la couche suivante. Utilisez le même matériau à chaque fois pour que l’adhérence de la peinture soit parfaite.

 

Conseil pour repeindre son lambris : question-réponse

 

Pour gagner du temps, vous vous posez la question s’il est possible de ne pas poncer votre lambris avant de le repeindre. Vous avez envie de repeindre un lambris déjà verni, quelle est la meilleur méthode pour peindre un lambris vernis ?

 

Peut-on peindre du lambris sans poncer ?

Oui, lorsque le lambris n’a pas été peint auparavant par exemple. Ceci dit, le ponçage facilite parfois la mise en peinture proprement dite. Donc, même dans ce cas de figure, un petit ponçage n’est pas obligatoire, mais il vous facilitera la tâche. En revanche, vous devriez toujours poncer un lambris qui a été peint auparavant avant de le repeindre.

 

Peut-on peindre du lambris vernis ?

Oui, on peut repeindre du lambris vernis, à condition de le poncer correctement. Vous n’obtiendrez aucun résultat probant en appliquant de la peinture pour lambris sur une surface vernie. Même plusieurs couches d’apprêt ne sont d’aucune utilité dans ce cas de figure.

 

Comment peindre du lambris en vidéo ?

 

Pour bien peindre son lambris, nous vous proposons de suivre les conseils d’Ooreka. Du ponçage à la peinture du lambris, retrouvez les matériaux et la méthode pour repeindre un lambris.
Découvrez la vidéo « Peindre du lambris » en 2 minutes 30.