Comment peindre au rouleau de peinture ? Quels sont les avantages de la peinture au rouleau ? Quelles sont les techniques pour bien peindre un mur au rouleau de peinture ? Peindre au rouleau sans traces, le choix du rouleau de peinture pour un mur ou un plafond.

Quand ils doivent peindre un mur, un plafond ou toute autre surface, les peintres choisissent un rouleau ou un pinceau approprié. Beaucoup de particuliers se demandent donc quel est l’accessoire le plus approprié pour l’application d’une peinture. Cet article montre comment et pourquoi le rouleau convient bien pour peindre une surface.

 

Avantages de la peinture au rouleau

 

Le rouleau pour la peinture est un accessoire à la fois pratique et polyvalent. Il peut être utilisé sur des surfaces relativement grandes mais aussi sur des surfaces plus petites et faciles d’accès. En effet, le rouleau peut servir à peindre la laque glycérophtalique, acrylique, ainsi que les murs crépis, du béton, les façades possédant quelques aspérités.

Par ailleurs, on compte plusieurs types de rouleaux de peinture. Pour l’usager, il existe donc forcément un rouleau adéquat pour toutes les tâches de peinture. Ceux qui cherchent correctement trouveront toujours le bon accessoire pour peindre la surface à repeindre. D’un autre côté, l’usage du rouleau permet de gagner du temps. Alors qu’une seule couche de peinture permet parfois de couvrir une grande surface, il faut plusieurs minutes au pinceau pour obtenir un résultat tout aussi probant.

 

Comment peindre au rouleau ?

Pour peindre correctement au rouleau, il faut commencer par choisir le bon rouleau de peinture. Il existe notamment les rouleaux à poils longs, à poil court, ou en mousse. À la base, les rouleaux sont composés d’un manche, d’une poignée et d’un manchon. Leur utilisation est donc quasiment la même. Mais certains possèdent un manche télescopique parce qu’ils permettent d’atteindre une surface haute ou un plafond. De plus, les accessoires à poils longs exigent plus de méticulosité. Si on est distrait, il est possible d’étendre plus de peinture que nécessaire sur la surface à repeindre.

L’utilisation des rouleaux à poils courts exige parfois plus de force, surtout lorsque la surface à peindre est située en hauteur. Quand on se sert de ce type de rouleau, on prévoit en général un manche télescopique. Mais il faut surtout appuyer fortement sur le manche pour que la peinture s’étale correctement sur la surface à peindre.

Les rouleaux à mousse sont peut-être les plus faciles à utiliser, qu’ils soient fixés à un manche long ou non. Il suffit souvent d’appliquer une seule couche de peinture pour que le résultat soit intéressant.

 

Comment choisir son rouleau ?

Le choix du rouleau de peinture dépend en partie du type de tâche à effectuer, ainsi que de la surface qu’il faut couvrir.

Les rouleaux à poils longs sont particulièrement adaptés aux surfaces rugueuses. On peut s’en servir aussi sur les surfaces à relief léger. Par exemple, il est possible de repeindre des surfaces en fibre de verre ou des murs crépis avec ce type de rouleau.

A l’inverse, les rouleaux de peinture à poils courts sont presque exclusivement utilisés sur des surfaces lisses. Cependant, on compte deux types de rouleaux à poils courts : les modèles classiques qui font entre 8 et 11/14 mm de long, et les rouleaux à poils ras (avec des poils de 5 mm seulement). Ce dernier modèle convient parfaitement pour étaler de la peinture brillante sur une surface lisse. Les rouleaux à poils de 8 et 11 mm conviennent mieux pour recouvrir une surface avec de la peinture mate ou satinée.

Les rouleaux en mousse sont eux aussi très utiles. On s’en sert principalement pour appliquer de la peinture à l’eau. On compte aussi le rouleau avec une mousse fine. Il peut servir pour appliquer tous les types de peinture blanche. Bien que le rouleau en mousse soit très pratique, il n’est pas très durable.

 

Les étapes pour peindre un mur au rouleau

 

La peinture au rouleau s’effectue en 3 grandes étapes.

Premièrement, mélangez la peinture manuellement avec un bâton. Tournez la peinture du centre vers l’extérieur et du fond du pot vers le haut. Pour éviter la formation de bulles d’air, il ne faut pas fouetter ce mélange. Versez ensuite le mélange dans un bac dont la largeur dépasse celle du rouleau. Utilisez un bac équipé d’une grille d’essorage. Enfin, avant de peindre au rouleau, placez des bâches de protection sur les surfaces qui ne doivent pas être touchées par la peinture.

Deuxièmement, préparez le rouleau de peinture en le frottant avec la main pour y ôter la poussière. Coupez les poils qui dépassent aux extrémités du manchon pour éviter que la peinture s’y accumule. Trempez enfin le rouleau, et essorez-le sur la grille du bac (en le faisant rouler en avant et en arrière).

Troisièmement, appliquez la peinture en appuyant un peu sur le rouleau. Procédez zone par zone et déplacez-le de haut en bas et de bas en haut en chevauchant les bandes. Puis croisez le passage du rouleau avec des bandes horizontales.

bien peindre rouleau peinture

La technique pour bien peindre au rouleau de peinture

 

Conseils pour bien peindre au rouleau de peinture

 

Pour que la peinture au rouleau s’effectue dans les règles de l’art, voici quelques conseils utiles pour bien peindre avec un rouleau de peinture.

Pour bien peindre au rouleau de peinture, vous pouvez confier votre chantier à un peintre professionnel. Faites un devis en ligne gratuit et recevez rapidement des offres des peintres de notre réseau d’artisans.

[iframedevis]

Conseil 1 : préparer son rouleau de peinture

Lorsque vous devez charger le rouleau de peinture, ne le plongez pas entièrement dans le bac de peinture. Lorsque le manchon est trop chargé, la peinture coule sur la surface. Trempez donc seulement la moitié du manchon et vous étalerez la peinture plus facilement.

 

Technique 2 : peindre un mur ou plafond au rouleau

Lorsque vous devez peindre un plafond au rouleau, suivez le sens de la lumière. Cette astuce permet de ne laisser aucune trace du rouleau lorsque la peinture a séché. Si vous devez peindre un mur situé entre une porte et une fenêtre, utilisez le rouleau en commençant par la fenêtre, et en étalant la peinture vers la porte.

Pour certaines surfaces, vous devez utiliser des rouleaux très particuliers. Pour les peintures satinées sur des supports tels que les boiseries, il faut utiliser les rouleaux à laquer. Les rouleaux à lasure sont utiles lors de l’application de lasure à texture épaisse.

 

Technique 3 : peindre un mur sans traces

Les traces de peinture sur un mur sont la conséquence d’un rouleau avec trop de peinture. Il faut donc éviter la surcharge de peinture au même endroit.

La technique pour peindre sans trace consiste à ne pas commencer l’application de la peinture sur un endroit déjà peint. En effet, au départ votre rouleau a une couche épaisse de peinture qu’il ne faut pas superposer avec une couche de peinture pour éviter la fameuse surcharge. Le raccord entre les deux peintures se fera au moment où le rouleau est quasiment déchargé.

De plus, sachez qu’il ne faut jamais repasser une couche de peinture sur une zone en cours de séchage. C’est le meilleur moyen pour créer une surcharge de peinture et créer des traces.

 

Nettoyer son rouleau de peinture

 

Après application, vous devez nettoyer le rouleau pour un usage ultérieur.

Commencez par essorer le rouleau pour retirer le maximum de peinture avant le nettoyage. Utilisez de l’eau et du savon pour les rouleaux de peinture à eau et de l’essence de térébenthine pour ceux avec lesquels vous étalez de la peinture à l’huile. Pour sécher votre rouleau, vous pouvez le passer sur du papier journal, avant de le suspendre et d’attendre qu’il sèche pour le réutiliser.